Et SPM aux Îles 2019 ?

Saint-Pierre-et-Miquelon était bien présent au Colloques Îles 2019 organisé à Brest en octobre. Une vingtaine de chercheurs, équipes de chercheurs, étudiants, personnalités et particuliers ont mis en valeur leur travaux sur SPM, dans différentes disciplines.

Dans mon cas, c’était ma première communication sur mon travail de thèse sur l’adaptation au changement climatique à SPM. J’ai participé à une table ronde dont le thème était l’archipel en général et animé par l’économiste brestois Yves-Marie Paulet. Nous étions 4 chercheurs à présenter (très) rapidement nos travaux :

  • Yves Leroy a retracé un rapide historique économique et géopolitique de l’archipel ;
  • Christian Fleury s’est intéressé à la notion d’archipel-frontière, appliqué à l’archipel : deux cultures, française et américaine, lieu de brassage de population, etc ;
  • Pascal Le Floch a présenté le projet de recherche Atlant’Îles et leurs premiers résultats. Ce projet s’intéresse à l’économie de la pêche à SPM depuis 1 an et demi. Des études ont été réalisées sur la pêche artisanale, les produits pêchés, consommées et exploités, à travers des questionnaires, des entretiens avec les acteurs de la pêche, etc. L’équipe a aussi présenté un poster (ci-dessous).
  • Moi-même, Xénia Philippenko : je suis intervenu sur le changement climatique à SPM, rappelant les différentes conséquences que cela pourrait avoir, et en me concentrant ensuite plus particulièrement sur les risques littoraux et l’élévation du niveau de la mer. J’ai pu ainsi présenter de manière très succincte les tous premiers résultats de mon enquête auprès de la population de cet été.

Suite à ces présentations, 4 « grands témoins » ont présenté leur vision de l’archipel, de son avenir, de ses évolutions : Karine Claireaux, maire de Saint-Pierre ; Caroline Le Bossuet, attaché parlementaire du député ; Alexis Gloagen, écrivain ayant longtemps vécu à SPM ; Gilles Poirier, pêcheur artisanal et engagé dans la vie culturelle de l’île.

Le poster de l’équipe Atlant’Îles, Université de Brest.

Saint-Pierre-et-Miquelon s’est fait remarquer au colloque aussi grâce aux dessins humoristiques (ci-dessous), du dessinateur Nono qui a assisté à la table ronde, et l’un des dessins porte sur ma thèse, à mon grand plaisir.

Dessin humoristique sur mon enquête auprès de la population. Auteur : Nono

Vous pouvez retrouver certains de ces dessins sur la page Facebook du colloque : https://www.facebook.com/iles2019


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.